Compte tenu des dernières directives gouvernementales et des phases de reprises détaillées ci-dessous, il n'est pas possible à ce jour d'envisager une reprise normale des cours avant début septembre... Merci de votre compréhension

Le Premier Ministre Edouard PHILIPPE nous a annoncé que le gouvernement donnerait toutes les trois semaines des directives sur les modalités de déconfinement progressif, de reconfinement éventuel et de territorialisation selon les secteurs d’activité.
Madame la Ministre des Sports Roxana MARACINEANU vient de publier, après concertation avec les fédérations, les modalités de pratique par discipline.

 


Les sports de contact (sports collectifs et d’opposition) sont également impactés par l’application des règles barrières.


Phase 1 (11 mai – 1er juin)
Pratique en extérieur et pratique seule (protocole niveau 4). Le judo et les disciplines fédérales associées sont autorisés en extérieur en respectant les règles barrières sur 4m² par enfant ou 9 m² par adulte.
Le judo sera surtout basé sur sa pratique Taïso (préparation du corps) et judo shadow avec un partenaire fictif ou matérialisé par un mannequin ou des sangles.
Cette pratique ne pourra qu’être provisoire.



Les propositions de la FFJDA pour les phases suivantes si le déconfinement est progressif et est confirmé par le gouvernement.


L’objectif est d’ouvrir les clubs de judo fin août et de reprendre la compétition avec ou sans public en octobre.


Phase 2 (à partir du 2 juin)
(Protocole niveau 4) : Pratique en salle et pratique seule sur une surface de 4 m² pour les enfants et 9 m² pour les plus de 12 ans. Les surfaces sont identifiées sur le tatami
Même protocole que pour la phase 1 mais en salle aérée. Les clubs auront la possibilité de faire leurs passages de ceintures de couleur et de procéder à leur remise.

Athlètes de haut niveau : pratique libre en groupe de 8 personnes toujours identiques, testées et volontaires pour la reprise de la pratique en combat d’entraînement. Cet accord est confirmé individuellement par écrit. Un protocole de comportement dans la vie courante devra être consenti par les athlètes (Ne pas prendre les transports en commun par exemple).


Phase 3 – (à partir du 23 juin)
(Protocole de niveau 3) : Pratique en salle et en couple (toute la séance avec le même partenaire) : Moins de 12 ans pratique libre sans masque (si accepté dans les protocoles sanitaires) ni distanciation physique mais avec encadrants pourvus d’un masque et sans public.

Plus de 12 ans pratique uniquement en travail debout avec partenaires pourvus d’un masque.
Pratique en couple sur une surface de 16m² identifiée sur le tatami.

Athlètes de haut niveau : Comme la phase 2 mais le nombre de partenaires peut être augmenté (Par exemple passer à 10 hors encadrement -au moins 2 cadres masqués-).


Phase 4 – (à partir du 13 juillet)
(Protocole de niveau 2) : Pratique en salle par groupes de 2 à 4 sur une surface de 16 m² pour les enfants et de 20 m² pour les adultes. Total souhaité sur le tatami : au moins 12 couples si la grandeur du tapis le permet. Possibilité de stages, centre aérés, colonies.
Athlètes de haut niveau : Comme la phase 3 mais le nombre de partenaires peut être augmenté. Par exemple passer à 16 hors encadrement (au moins 4 cadres masqués). Possibilité de stages.


Phase 5 – (à partir du 3 août)
(Protocole de niveau 1) : Pratique en salle par groupe de 2 à 8 sur une surface de 25 m² pour les enfants et de 36 m² pour les adultes.
Athlètes de haut niveau : Comme la phase 4 mais le nombre de partenaires peut être augmenté. Nombre libre de partenaires mais interdiction aux personnes extérieures au groupe de se joindre à l’entrainement (cadres masqués).


Phase 6 – (à partir du 24 août)
Pratique de l’activité libre en club avec respect du protocole sanitaire en vigueur.